Lire nos articles en différentes langues ici

 

Rwanda: la campagne "Byikorere kw'irembo" lancée à Gatsibo

Le district de Gatsibo héberge actuellement une campagne de sensibilisation incitant la population à explorer et utiliser les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) afin d’accéder elle-même aux différents services offerts en ligne surtout sur Irembo. La population rencontre cependant certains problèmes techniques et logistiques mais le ministère en charge des TIC tranquillise car le gouvernement va trouver des solutions.  

Nous sommes au bureau du district de Gatsibo. Ici, la population et les acteurs dans le domaine des TICs échangent sur les défis et les avantages de l’accès à certains services qu’on peut effectuer en ligne surtout sur Irembo.

Le ministre en charge des TICs, Jean de Dieu Rurangirwa, est venu lui-même lancer cette campagne de sensibilisation, sous le thème ‘’ byikorere  kw’irembo’’ (fais-le toi-même sur Irembo). Une campagne qui mobilise les gens à utiliser certains services en ligne comme mobi-cash, ou à accéder à certains documents en ligne (les extraits, titres fonciers…) à l’aide de leurs téléphones portables. Ce que les utilisateurs apprécient malgré une certaine crainte liée au manque de matériel.

 Pour la plupart d’entre eux, la population pourrait gagner du temps et de l’argent car les gens parcourent actuellement plusieurs kilomètres pour chercher un agent d’Irembo et paie donc  le transport.

Les habitants de Gatsibo évoquent cependant certaines contraintes d’ordre technique et financier : dans certaines localités, il y a un manque criant de connexion et certaines cellules sont dépourvues de l’électricité sans oublier que le matériel informatique et des téléphones (smartphones) de qualité font également défaut.  

Pour Théogène Nzirubanze, habitant du secteur de Gatsibo, « le Rwanda est en train de nous mobiliser à utiliser ces technologies mais il reste un effort à fournir car on déplore un manque de matériel informatique dans certaines cellules qui étaient sensées donner de bon service à sa population ».

Une idée partagée par Tuyishimire   Annociate, élève du Gabiro hight school, contente, elle aussi de cette campagne mais qui s’inquiète du manque de courant électrique et du matériel informatique dans sa cellule.

 Les mêmes problèmes sont également signalés dans le secteur de Muhura comme le témoignent certains des habitants de ce secteur.

Emmanuel Benzaho remercie par exemple le gouvernement pour les différents services qu’offre Irembo. Mais, il regrette que certains coins du secteur manquent d’ordinateurs. Et les gens sont obligés de parcourir plusieurs kilomètres pour accéder aux services en ligne.

Quant à Olivier Niyoncuti du village de Musasa, lui, utilise quand même les TICs grâce à son petit téléphone. Il n’a pas whatsapp mais a son facebook.  Son seul souci, c’est le courant électrique qui rend difficile le chargement des téléphones et la révision de ces cours.

Du côté de la cellule Bibare, c’est plutôt le manque d’antennes des compagnies de téléphonie mobile, ce qui empêche une bonne connexion pour surfer sur facebook qui a même une version en Kinyarwanda.

Le gouvernement promet des solutions

Le ministre des technologies de l’information et de la communication sait que tous ces problèmes ne manquent pas mais rassure que le gouvernement est à l’œuvre pour trouver des solutions.

« Nous allons collaborer avec d’autres ministères pour trouver le matériel nécessaire. En ce qui concerne le problème des réseaux, cette question sera résolue d’ici le mois d’octobre et on cible déjà là où il n’y a pas de couverture réseau » a-t-il indiqué.

Le ministre Rurangirwa tranquillise donc la population car les efforts se cherchent partout. Le MTN cherche par exemple à installer ces antennes partout et TIGO-AITEL ont fusionné. Ce qui est un atout pour résoudre ces problèmes de réseau.

Cette campagne’’ byikorere kw’irembo » va se poursuivre dans les 14 secteurs du district Gatsibo, grâce à deux grands autobus à bord desquels des experts en TICs vont sensibiliser la population à raisn de 2 semaines dans chaque secteur.  

Adronis Mbazumutima

 

Journal Ukuri n°135

Calendrier

« October 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31