Lire nos articles en différentes langues ici

 

Plus de 86% des Rwandais épargnent – Enquête Finscope 2016

Selon l’enquête Finscope 2016 publiée lundi dans la capitale rwandaise, Kigali, au moins 86% ou environ 5,1 millions d’adultes rwandais épargnent.

Selon cette enquête publiée lors du lancement de la semaine de l’épargne 2017, l’épargne dans les institutions formelles s’élève actuellement à 49%, soit une augmentation de 13% par rapport à 36% en 2012.

L’adoption de l’épargne formelle a été attribuée à l’épargne dans les systèmes d’épargne et de crédit localement appelés Umacenge SACCO qui se situent à 27% et les économies d’argent mobile à 17%.

S’exprimant lors du lancement de la semaine de l’épargne, le ministre rwandais des Finances, Claver Gatete, a déclaré que le gouvernement cherche à augmenter le taux d’épargne de 10,2% à 20% du produit intérieur de croissance (PIB) d’ici 2020. Il a souligné l’importance de l’épargne dans le pays, citant des exemples de pays développés qui, selon lui, ont un taux d’épargne plus élevé.

La semaine de l’épargne se déroulera jusqu’au 31 octobre, avec la présentation de nouveaux produits d’épargne par les institutions financières et d’autres groupes promoteurs d’épargne.

Le gouvernement rwandais mobilise l’épargne via le Fonds Iterambere lancé en 2015 pour promouvoir l’inclusion financière ciblant principalement les personnes ayant peu de moyens. Actuellement, le fonds avec plus de 2.000 épargnants a accumulé environ 1.651.020 dollars américains, selon le directeur général du Rwanda National Investment Trust.

PanorAct