Lire nos articles en différentes langues ici

 

Rwanda : quand le coltan attire Canadiens et Australiens

Rwanda : quand le coltan attire Canadiens et Australiens

Des multinationales du Canada et d’Australie exploiteront bientôt le coltan dont regorge le sol du Rwanda. Un atout de plus pour l‘économie rwandaise déjà florissante.

L’annonce a été faite le 09 novembre par le directeur général de l’Office national des Mines et du Pétrole (ONMP). Selon Francis Gatare, deux entreprises du Canada et d’Australie ont entamé des discussions avec le Rwanda afin d’exploiter le Coltan. Ce métal qui permet de produire le nobium et le tantalum, eux-mêmes utilisés dans la fabrication des produits électroniques comme les téléphones portables et les ordinateurs.

D’après des sources proches, ces deux pays bien que gros producteurs de coltan avec le Brésil (80%) sont attirés par des conditions géologiques rwandaises favorables, car le sol rwandais n’est pas si dur pour nécessiter le recours à l’explosif qui est très prohibitif.

Dans un contexte où la demande en produits électroniques augmente au jour le jour dans le monde, l’exploitation du coltan rwandais se présente déjà comme une potentialité pour une économie rwandaise en plein essor grâce surtout au secteur tertiaire (tourisme par exemple) très florissant.

Ainsi avec l’exploitation de son coltan, le pays entend atteindre les recettes de ½ milliard de dollars américains et créer plus de 600 mille emplois dans cinq ans.

africanews.com