Lire nos articles en différentes langues ici

 

Rwanda : soins oculaires gratuits pour tous

Plus de 3 000 infirmiers spécialisés envoyés en mission dans le Rwanda profond. Ce sont en tout 15 000 villages que ces soldats de la santé ont visités dans le cadre d’un projet porteur d’espoir pour les 34 % de Rwandais ayant des déficiences visuelles.

Le Rwanda est devenu le premier pays à faible revenu à offrir des soins oculaires à tous ses 12 millions d’habitants. La résultante d’une association entre le gouvernement et l’organisation Vision for a Nation (VFAN) qui permis la formation de 3 000 infirmiers repartis dans 502 centres de santé locaux.

Objectif, rapprocher le monde rural des soins de santé, notamment sur les questions oculaires alors que 34 % de la population rwandaise est concernée par le sujet. Les infirmiers ont dès lors consulté, prescrit des lunettes et référé les personnes ayant de graves problèmes oculaires aux cliniques nationales.

“Le Rwanda ouvre la voie en Afrique en offrant à tous ses habitants des soins oculaires abordables (…) L’impact de cette initiative a été énorme”, se réjouit Diane Gashumba, la ministre rwandaise de la Santé.

Si les dirigeants accordent une telle importance à la santé oculaire, c’est parce qu’il a été établi une corrélation entre la mauvaise vue et un cycle infernal de la pauvreté. Au Rwanda, des millions de personnes vivent de la production de café – principal produit d’exportation – dont l’une des étapes est le tri des fèves, tache généralement exécutée par les femmes.

“Ce sont généralement les femmes qui travaillent dans cette industrie, et leur gagne-pain dépend de leur capacité à trier les graines. Vers l‘âge de 45 ans, elles perdent leur capacité visuelle. Leur qualité de travail souffre et donc leur revenu”, explique Dr Graeme Mackenzie, consultant pour Vision for a Nation.

“Maintenant que le soutien de famille ne gagne plus assez, les jeunes filles de la famille sont retirées de l‘école pour pouvoir travailler dans l’agriculture. Elles ne terminent pas leurs études et le cycle de la pauvreté est simplement renforcé”, explique-t-il.

La déficience visuelle, qui concerne quelque 253 millions de personnes à l‘échelle mondiale, est un défi important pour la santé et le développement. De l’avis de Tony Hulton, directeur général de VFAN, les soins oculaires sont un pallier essentiel pour atteindre les objectifs de développement durable. Même si de façon générale, ils sont négligés dans les politiques sanitaires.

Toutefois, la donne pourrait changer. Après le Rwanda, cap sera mis sur le Ghana, avec toujours pour principales cibles, les populations rurales.

africanews

Calendrier

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31