Lire nos articles en différentes langues ici

 

L’hôpital militaire du Rwanda reçoit 10 machines de dialyse

L’hôpital militaire du Rwanda reçoit 10 machines de dialyseernement égy

L’hôpital militaire du Rwanda a reçu dix appareils de dialyse du gouvptien dans le cadre d’une nouvelle unité pour le traitement du rein. L’inauguration de l’unité et la passation de l’équipement ont été présidées par Dr. Diane Gashumba, Ministre de la Santé et l’envoyé spéciale de l’Egypte au Rwanda, Dr. Namira Nabil Mohamed Elmahdy Negm.

Les machines d’hémodialyse Gambro (coûtant chacune 8 841 USD) sont également considérées comme des reins artificiels. Elles servent à filtrer le sang d’un patient pour éliminer l’excès d’eau et les déchets lorsque les reins sont endommagés, dysfonctionnels ou manquants.

Un patient a besoin de dialyse lorsqu’il perd environ 85-90% de sa fonction rénale et le processus peut être utile pour sauver des vies de ceux qui attendent une greffe de rein.

« Les machines arrivent à un moment où l’hôpital avait des difficultés à traiter plus de 15 patients par jour. Ce soutien augmentera notre capacité à fournir des services à plus de patients », a déclaré Dr Jean Paul Bitega, directeur de l’hôpital.

Selon Dr Diane Gashumba, le don a permis de réduire les dépenses gouvernementales pour les traitements à l’étranger de l’insuffisance rénale chronique qui coûtent 500 millions de Frw par an.

Dr Namira Nabil, a déclaré que le don viendra également avec le renforcement des capacités et le soutien technique. La semaine prochaine, les médecins rwandais et égyptiens commenceront à utiliser la technologie de la télémédecine pour communiquer tout en menant un traitement.

Un patient qui fait de la dialyse trois fois par semaine et qui paie 120 000 Frw par session paie normalement 10 millions de Frw par mois ailleurs. Actuellement, les services de dialyse sont fournis à un prix inférieur de 82 000 Frw par Africa Healthcare Network (AHN), qui a ouvert la première clinique privée de dialyse à Kimihurura dans la ville de Kigali.

D’autres services similaires sont fournis dans des centres de dialyse tels que l’hôpital universitaire de Kigali (CHUK), l’hôpital King Faisal de Kigali, ainsi que l’hôpital universitaire de Butare (CHUB) à Huye et l’hôpital Gisenyi dans le district de Rubavu.

L’insuffisance rénale est une maladie du mode de vie dont le traitement reste très coûteux, mais les experts médicaux conseillent de l’éviter en faisant du sport et en évitant une consommation excessive de sels et en évitant de rester assis pendant de longues heures.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie rénale chronique est la 12ème cause de décès dans le monde et son incidence augmentant d’environ 8% par an, c’est un problème de santé publique mondial.

PanorAct