Lire nos articles en différentes langues ici

 

Insécurité et violence dans les établissements : 2150 écoles fermées en Afrique de l’Ouest et du Centre

Le nombre d’écoles fermées en Afrique de l’Ouest et du Centre est estimé à 2150 et 800 000 enfants envoyés dans la rue selon l’Unicef. Ainsi, pour trouver des moyens de mettre en place des mesures pour protéger les enfants dans les écoles, une réunion régionale a été organisée par Plan internationale et la coalition régionale sur l’éducation dans les situations d’urgences.

Insécurité et violence dans les établissements : 2150 écoles fermées en Afrique de l’Ouest et du Centre

lls étaient 16 pays africains à se regrouper pendant deux jours, pour protéger les enfants dans les écoles. Dans de nombreux pays, les conflits armés continuent de détruire non seulement les infrastructures scolaires, mais aussi d’anéantir les espoirs et les ambitions de toute une génération d’enfants. 

L’insécurité et les attaques contre les écoles dans les pays touchés par les conflits en Afrique de l’Ouest et du Centre ont entraîné la fermeture de plus de 2150 écoles, touchant 800 000 enfants dans la région, cette année, selon l’Unicef.   
  
Depuis le début 2017, au moins 466 écoles ont été ciblées dans les endroits comme le Nord-est Nigéria, la région Kasaï en RDC, la  République Centrafricaine, le Mali, le Burkina Faso et le Cameroun, mettent en danger les enfants et les enseignants. 
  
Selon le Directeur régional pour la gestion des risques et catastrophes à Plan international, Norbert Allale, « L’école qui  doit être un lieu de savoir et de développement pour l’enfant devient un lieu à risques. Suite à la déclaration sur la protection des écoles, nous nous sommes engagés pour aider les gouvernements qui ont signé cette déclaration de pouvoir les mettre en pratique et d’assurer que les enfants vont à l’école sains et saufs avant, pendant ou après les crises ». 

Ainsi  Plan international, avec ses partenaires, compte mettre en pratique les disposition de cette déclaration pour assurer le développement des écoles et les sécuriser pour que les enfants puissent  avoir accès à l’éducation.

Pressafrik.com