Lire nos articles en différentes langues ici

 

Education de base : un enfant sur trois ne serait pas scolarisé en Afrique subsaharienne, selon l’Unesco

D’après les données de l’Institut de statistique de l'Unesco (ISU), rendues publiques à l’occasion de la réunion du Comité directeur ODD-Education 2030 qui se tient à Paris, en dépit des efforts fournis ces dernières années, environ 263 millions d’enfants, d’adolescents et de jeunes à travers le monde, soit un sur cinq, ne sont pas scolarisés.

Le Comité directeur ODD (Objectif de développement durable (ODD)-Education 2030 est une instance unique destinée à fournir des orientations stratégiques sur l’avancement de l’Agenda éducation 2030, indique un communiqué de presse de l’Unesco. En effet, l'ODD 4 implique un engagement concret pour assurer une éducation de qualité pour chaque fille et chaque garçon d’ici à 2030. Selon cette nouvelle étude, le taux d’enfants non scolarisés n’a presque pas changé au cours des dix dernières années au primaire : 9% des enfants en âge d’aller à l’école primaire (de 6 à 11 ans environ), soit 63 millions, ne sont pas scolarisés.

S’agissant des adolescents en âge de fréquenter le premier cycle du secondaire (de 12 à 14 ans environ), ils sont 61 millions contre 139 millions de jeunes du deuxième cycle du secondaire, soit un sur trois, à ne pas être inscrits à l’école. Ces jeunes, âgés d’environ 15 à 17 ans, ont, souligne l’analyse, quatre fois plus de risques de ne pas être scolarisés que les enfants en âge de fréquenter l’école primaire. Ils ont de même deux fois plus de risques de ne pas aller à l’école que les adolescents en âge de fréquenter le premier cycle du secondaire.

Les chiffres confirment qu’à travers l’Afrique subsaharienne un enfant, un adolescent et un jeune sur trois n’est pas scolarisé. Les filles sont davantage concernées par cette situation. En effet, pour 100 garçons en âge de fréquenter l’école primaire, les circonstances font que 123 filles n'aient aucun avantage de poursuivre leurs études. Ils soulignent également des disparités entre les taux d’enfants non scolarisés des pays les plus pauvres et ceux des pays les plus riches. Dans les pays à faibles revenus par exemple, 59% des enfants du deuxième cycle du secondaire ne sont pas scolarisés tandis que dans les pays à revenus élevés ils ne représentent que 6%.

De quoi interpeller les responsables de l’Unesco : « Ces nouveaux chiffres montrent de façon frappante l’ampleur du fossé à combler pour garantir un accès universel à l'éducation. Nous avons besoin d’approches beaucoup plus globales et ciblées et de plus de ressources pour atteindre ces enfants et ces jeunes défavorisés, une attention particulière doit être portée aux filles et à l’amélioration de la qualité de l’éducation pour tous. Il y a une urgence vitale à réaliser des progrès en vue d’atteindre l’ODD 4 », a déclaré la directrice générale de cette organisation, Audrey Azoulay. 

Notons que les chiffres devraient renforcer les appels à un investissement global de plus grande ampleur dans l’éducation à tous les niveaux. Le but étant de progresser dans la réalisation de l’ODD 4.

Parfait Wilfried Douniama |Agence Xinhua

Journal Ukuri n°135

Calendrier

« October 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31