Lire nos articles en différentes langues ici

La promotion de la famille doit être une partie de la vie quotidienne – Mme Jeannette Kagame

                             

La Première Dame, Mme Jeannette Kagame, a exhorté les dirigeants du gouvernement à prendre en compte la promotion de la famille et la santé dans le cadre des programmes de gouvernance afin de soutenir les aspirations futures.

Mme Kagame a déclaré hier que malgré les efforts déjà déployés pour promouvoir des pratiques familiales décentes, il est impératif de faire de la bonne gouvernance et de la promotion de la famille une partie de notre vie quotidienne.

L’événement a réuni différents responsables gouvernementaux, des partenaires de développement ainsi que des milliers de résidents de Kirehe et de ceux des régions voisines.

« Le Rwanda que nous voulons est un pays transformé où nous voyons des changements notables dans la vie des gens. Il est donc très important que nous prenions en compte tous les aspects de la vie de notre peuple dans une perspective plus large », a déclaré la Première Dame.

La campagne de cinq semaines est consacrée à un certain nombre d’activités, notamment la sensibilisation à la santé (Semaine de la Santé), l’égalité des sexes et les programmes d’éducation en matière de santé reproductive, en plus de la sensibilisation à la gouvernance et à la promotion de la famille.

Esperance Nyirasafari, ministre de la promotion de la femme et du genre, a indiqué qu’une telle campagne aiderait à trouver des solutions à des problèmes complexes touchant les familles.

Elle a déclaré que des campagnes similaires avaient mené à la construction de 40 centres de développement de la petite enfance à travers le pays, tandis que 13 filles qui avaient abandonné l’école étaient inscrites dans des écoles de formation professionnelle offrant des capitaux de démarrage. Jusqu’à 12 632 couples, qui n’étaient pas formellement mariés, ont été encouragés à formaliser leur état matrimonial.

Le ministère de la Santé a indiqué que la Semaine de la santé visera à étendre les services de planification familiale à plus de 25 000 femmes, en plus d’offrir des vaccins gratuits contre la rougeole et la rubéole.

La Première Dame a exhorté les parents à ne pas abdiquer l’éducation des enfants au gouvernement, mais plutôt à assumer la responsabilité première de veiller à ce que les jeunes se nourrissent correctement tout comme d’autres nécessités de base pour leur permettre de grandir à pleine capacité.

« Trouvons le temps de parler de l’éducation de nos enfants, leur fournir tout ce dont ils ont besoin pour grandir et bien étudier », a-t-elle dit.

Mme Kagame a également défié les jeunes de faire preuve de prudence dans leur vie et de faire des choix positifs, car ces choix pourraient s’avérer déterminants dans leur avenir.

Elle a également été témoin de « Umuhango wo kworozanya« , évènement au cours duquel les bénéficiaires de « Girinka » ont donné des vaches à leurs voisins. Girinka est un programme gouvernemental en vertu duquel les pauvres reçoivent des vaches.

Fode Ndiaye, représentant de l’ONU au Rwanda, a salué le rôle du gouvernement dans la promotion de la transformation socio-économique des femmes rurales, soulignant leur rôle non seulement pour leurs familles mais aussi pour la sécurité alimentaire communautaire et mondiale.

Alain Billen


RVCP World AIDS day 2017

  Rwanda Village Concept Project