Lire nos articles en différentes langues ici

RDC : les enfants continuent à travailler dans les mines de cobalt, selon Amnesty

(Ecofin Hebdo) - Dans un nouveau rapport publié cette semaine et intitulé «Le temps est venu de recharger des batteries propres», Amnesty International a déploré le peu d’efforts fournis par les firmes industrielles pour mettre fin à l’exploitation des enfants dans les mines de cobalt en Rd Congo où elles s’approvisionnent.

Depuis deux ans où elle révélait dans une enquête les origines «douteuses» du cobalt utilisé par les géants industriels dans les batteries, l’ONG note dans sa nouvelle étude que presqu’aucun progrès n’a été fait. «Si une poignée d'entreprises ont réalisé des progrès, d'autres n'ont toujours pas pris les mesures les plus élémentaires, telles qu'une enquête sur les filières d'approvisionnement en RDC», peut-on lire dans le rapport.

Dans la poignée qui a pris des mesures convenables, on retrouve Apple et Samsung, alors que de grandes firmes comme Microsoft, Lenovo, Renault, Vodafone, sont encore à la traîne.


Journal Ukuri- vol.97