Lire nos articles en différentes langues ici

RDC: Nouvelle manifestation devant l’ambassade de Belgique pour “réclamer la dépouille de Lumumba”

Plusieurs dizaines de jeunes se sont rassemblés ce lundi 15 janvier 2018 devant l’ambassade de Belgique à Kinshasa pour réclamer “la restitution de la dépouille”  de Patrice Lumumba, ancien Premier-ministre assassiné en Janvier 1961.

Arborant des t-shirt à l’effigie du héros congolais de l’indépendance, ces jeunes réunis sous le collectif « Lisanga Lumumba » se réclament de la famille morale et biologique de Patrice Lumumba et scandent des chansons hostiles contre le gouvernement belge qu’ils accusent d’entretenir une « mauvaise politique » vis-à-vis de la RDC.

«Nous sommes en pourparlers avec la Belgique pour réclamer la restitution le reste du corps de Lumumba. Ils nous ont dit qu’ils ne pouvaient pas continuer avec nous tant qu’ils n’ont pas vu l’implication de la famille biologique de Lumumba dans cette affaire. Mais nous leur avons demandé de nous le faire par écrit pour qu’on puisse aller discuter avec les membres de famille biologique de Lumumba. Nous sommes la famille morale et biologique de Lumumba. Alors nous réclamons le reste de notre héros parce que nous avons vu à la télé un des officiers belges montrer une dent de Lumumba. Qu’ils nous le rende qu’on fasse même un mausolée pour Lumumba. L’ambassadeur belge nous avait promis d’aller parler à son gouvernement pour revenir nous répondre. Mais on nous appris qu’il est déjà là et il ne nous répond pas. Si nous sommes venus brusquement, c’est aussi parce que le délai est déjà dépassé », a expliqué un des manifestants à ACTUALITE.CD

Cette manifestation intervient quelques jours après que la Belgique ait décidé de revoir son aide financière à la RDC. Concrètement, il a été décidé de mettre fin à une série d’interventions qui devaient être mises en œuvre directement par les autorités congolaises. Cela concerne des interventions pour un montant total de 25 millions d’euros qui va désormais géré par les ONG.

Au mois de novembre 2017, une manifestation de la même espèce avait eu lieu en marge de l’inauguration du nouveau bâtiment de l’ambassade belge à Kinshasa.  Encadrée par la police congolaise, cette manifestation avait provoqué un tollé au sein de l’opposition congolaise qui dénonçait la complaisance du gouvernement provincial envers des manifestations pro-gouvernement pendant que celles initiées par les opposants sont catégoriquement interdites.

ACTUALITE.CD

 


Calendrier

« August 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31