Lire nos articles en différentes langues ici

Rwanda: «L’UE est engagée à coopérer avec l’Afrique pour créer la croissance et l’emploi pour les jeunes»-Stephano Manservice

L’Union Européenne (UE) est engagée à coopérer avec l’Afrique pour créer un modèle de croissance qui génère des emplois pour les jeunes, selon Stephano Manservice, Directeur Général de la Coopération Internationale au sein de la Commission Européenne.

«Nos relations avec l’Afrique doivent évoluer pour être plus approfondies et commerciales. Nous devons être des acteurs au niveau du commerce et de l’investissement durable et continu afin d’aider au développement de l’Afrique. Nous devons transformer nos relations pour qu’elles répondent mieux au objectifs communs de l’Afrique et de l’Europe», a-t-il indiqué.

Il a tenu ces propos lors d’une conférence qu’il a animée pour les jeunes de l’Université du Rwanda, Campus de Remera, au cours de laquelle il a promis que l'UE œuvrera à la création d’emplois pour les jeunes au Rwanda.

«Nous voulons croître en termes économiques ensemble avec l’Afrique, créer une richesse durable et continue. Nous ne devons pas exploiter les richesses minières de l’Afrique de manière sauvage. Nous devons créer des chaînes de valeurs dans des industries qui profitent aux Africains. Au niveau du transfert des technologies, nous ferons mieux pour les créer ensemble, surtout que le Rwanda crée aussi ces technologies», a poursuivi le DG Stephano Manservice.

Il a insisté sur le partenariat pour créer des investissements publics-privés qui font des revenus profitables et renforcentles capacités pour la création d’emplois pour les jeunes et les femmes.

Pour lui, transformer le monde en travaillant ensemble pour l’agenda 2030 permettra d’éradiquer la pauvreté, résoudre d'autres défis comme ceux liés au changement climatique.

«Il y a un devoir mutuel de rendre des comptes, en créant des alliances. Nous devons penser à l’Afrique comme une nation commune, intégrée, où l’on évite la discrimination et où l’on investit pour l’éducation, en faisant la promotion du commerce», a encore souligné le DG Stephano Manservice.

Pour la Directrice Générale de (RDB) Rwanda Development Board, Claire Akamanzi, le Rwanda a besoin d’attirer les investisseurs européens, en créant un investissement favorable sur base des ICT, l’énergie, agriculture, infrastructure et une bonne gouvernance.

«La création des emplois pour les jeunes est une réponse pour contrer la migration. Au cours de l’année 2017, l’UE a été le principal investisseur au Rwanda avec $700 millions sur un total de $1,6 milliards investis au Rwanda. Une partie est allée dans la construction du nouvel aéroport du Bugesera, l’assemblage des véhicules VW,etc.», a-t-elle indiqué.

RNA


Journal Ukuri n°138

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

ACP-UE, dans la perspective d'un nouvel accord Post-Cotonou