Lire nos articles en différentes langues ici

Le commissaire à la paix et la sécurité de l’UA en visite au Burundi

Pour s'entretenir avec les responsables locaux des prochaines élections prévues en 2020.

Le commissaire à la paix et la sécurité de l’Union Africaine (UA), Smaïl Chergui, est en visite au Burundi pour s'entretenir avec les responsables locaux des prochaines élections prévues en 2020, a appris Anadolu, mercredi, de sources concordantes.

Contacté par Anadolu, un haut cadre du ministère burundais des Relations extérieures et de la coopération internationale, a déclaré que Smaïl Chergui séjourne depuis lundi à Bujumbura et qu'il a "déjà rencontré plusieurs hauts responsables burundais, notamment le chef de la diplomatie, les ministres de la Défense, de l'Intérieur oet le premier vice-président Gaston Sindimwo".

Une information confirmée par Smaïl Chergui dans une publication sur compte twitter affirmant avoir été "reçu par Gaston Sindimwo, le premier vice-président de la République du Burundi".

" L’UA veut accompagner les autorités burundaises dans l’organisation des élections libres et crédibles en 2020", a précisé à Anadolu, un haut cadre du MAE burundais qui a préféré garder l'anonymat.

Aucune information n'a été officiellement publiée au sujet de cette visite ni sur le programme de rencontres du responsable africain.

Cette visite intervient au lendemain du 5ème et dernier round du dialogue inter-burundais d’Arusha boycotté par Bujumbura, le parti au 
pouvoir et ses alliés.

L’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, désigné en mars 2016 par le sommet des chefs d’état de la Communauté d’Afrique de l’est (CAE) comme facilitateur dans la crise burundaise s’est retiré après le dernier round organisé du 24 au 29 octobre dernier. 

Trois ans après l'embrasement de la situation politique et sécuritaire sur fond de candidature controversée du président Pierre Nkurunziza à la présidentielle de 2015, le Burundi continue à subir les aléas de la crise aussi bien sur le plan sécuritaire que social et économique.

Les violences consécutives à cette crise ont fait plus d'un millier de morts et poussé près de 400.000 personnes à fuir le pays, selon le rapport de l’agence de l’ONU pour les refugiés (UNHCR) publié le 30 septembre 2018.

Jean Bosco/Bujumbura


Journal Ukuri n°138

Calendrier

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

ACP-UE, dans la perspective d'un nouvel accord Post-Cotonou